Au sujet du Linky

schema-linky

LINKY N’EST PAS RENTABLE

– Des études de cabinets indépendants (Cap Gemini Consulting, Ernst & Young) ont mis en avant un surcoût pour le consommateur final. C’est pourquoi, l’Allemagne a dit NON aux compteurs intelligents ainsi que l’Autriche et la Belgique.
– Coût de renouvellement des appareils et logiciels, à durée de vie limitée :
On parle de 15 à 20 ans au lieu de 60 ans pour les compteurs électromécaniques.
– Compteurs très sensibles aux dépassements de puissance souscrite :
Cela contraindrait les usagers à souscrire un abonnement plus important donc plus cher !

cos-phi

LINKY – PROBLÈMES DE SANTÉ PUBLIQUE

– Les radiofréquences émises par le « Linky » ont été classées par L’OMS, dans le  groupe 2B, comme cancérigène possible pour l’homme depuis le 31 mai 2011.
– Les liaisons de téléphonie mobile entre les concentrateurs et le centre de gestion d’EDF vont augmenter notre exposition à ces nuisances.

– Pour exploiter les fonctions des compteurs communicants de type « Linky », ErDF injecte des signaux dans le circuit électrique des habitations, par la technologie CPL (Courant porteur en ligne). Or, les câbles des habitations n’ont pas été prévus pour cela, ce qui génèrerait des rayonnements nocifs pour notre santé et particulièrement celle de nos enfants car ils sont plus vulnérables face aux risques causés par ces technologies.

LINKY – PROBLÈMES DE SÉCURITÉ

– Les compteurs « Linky » font courir un risque d’incendie : 8 cas ont été recensés sur 300.000 compteurs installés pendant la phase de test. (Sujets liés voir problèmes juridiques ci-dessous)
– Nos données d’EDF, transiteront par le réseau électrique public, qui les rend encore plus vulnérables au piratage.
– Le réseau électrique public pourra plus facilement être l’objet de cyber-attaques.

LINKY – PROBLÈMES JURIDIQUES

– Les Contrats d’assurance en responsabilité civile excluent toutes responsabilités liées aux ondes électromagnétiques et ce depuis 2003.
– Les conditions générales de ventes (CGV) des fournisseurs d’énergie, excluent toutes responsabilités  desdits fournisseurs en cas de panne ou sinistre liés aux compteurs à télé-relevé de type « Linky », « Gazpar », …

LINKY – PROBLÈME DÛ AU DROIT A LA VIE PRIVÉE

– EDF, avec l’installation du compteur « Linky », connaitra précisément vos habitudes de consommations électriques, (télévision, machine-à-laver, nombre de personnes au foyer, ordinateur,…). C’est une atteinte grave au droit à la vie privée.

– De plus, notre liberté individuelle est entravée, de fait, car « Linky » est imposé sans que le consommateur ait le choix.

– Et en dernier lieu, la Ligue des droits de l’Homme demande un moratoire sur le déploiement actuel du compteur « LINKY ».

Liens intéressants :

http://refus.linky.gazpar.free.fr/

http://antennes31.org/pdf/LINKYContre-Argumentaire-SyntheseV4.pdf

https://www.facebook.com/notes/stop-compteur-linky-eau-gaz-%C3%A9lectricit%C3%A9/comment-refuser-le-compteur-linky/464464183736980